top

Conseil d’écriture n°1 : Réenchanter le quotidien

Lorsque j’étais étudiante en Lettres Modernes, j’ai suivi un cours de Poésie dont je me souviens assez peu de choses (à ma grande honte…) et dont pourtant un concept est demeuré. Sortie des classiques, des haïkus et des performances, une idée m’a marquée sans que je ne sois capable d’y rattacher le propos exact ou un auteur. En gros, cela disait que la poésie c’est s’attarder sur des choses du quotidien.

Ce qui m’amène à un autre principe : celui de la contemplation. Pour porter un autre regard sur un quotidien banalisé que l’on oublie souvent de regarder, il faut être disponible, être présent dans le moment. Profiter de l’instant mais aussi s’attarder sur les sensations, l’ambiance.

Imaginons que j’écrive sur un moment de vie absolument banal : je prends un bain. Je pourrais décrire : « Allongée nue dans ma baignoire, je prends un bain moussant. » Ou je pourrais projeter dans le moment : « La lumière crue des spots se reflète à la surface de la mousse comme un millier d’étoiles scintillantes, qui laissent entrevoir par transparence ma peau nue. » Ce qui suppose encore d’être attentif, imprégné de l’atmosphère et des détails pour pouvoir en restituer autre chose que de simples faits. Il ne s’agit d’y mettre de l’émotion, de la poésie. De partager une ambiance, des sensations.

EXERCICE :

Au quotidien, utilisez les moments de vie où votre cerveau n’est pas pleinement monopolisé (la vaisselle, la douche…) et imaginez ce que vous pourriez écrire sur ce moment. Décrivez les postures, les gestes, les bruits, les sensations, ce qui est visible et ce qui ne l’est pas. Mettez des mots sur les choses, précisez votre vocabulaire. Retranscrivez votre atmosphère.

À bientôt pour de nouveaux conseils et astuces d’écriture !

Post a Comment